Une médecine individualisée

L'apport de la médecine anthroposophique aux patients d'aujourd'hui :

- Une place centrale accordée au patient reconnu comme une individualité unique,

- Un traitement individualisé,

- Une démarche thérapeutique suscitant l'adhésion et la participation active du patient à sa guérison,

- Une panoplie thérapeutique accordant une large place aux médicaments d'origine naturelle, aux arts thérapeutiques, à l'entretien biographique,

- Une conception médicale qui - à côté de l'attention portée à la pathologie -accorde une place importante au maintien de la santé par un ensemble de pratiques que l'on peut regrouper sous les deux vocables : hygiogenèse et salutogenèse.

Pour en savoir plus : 2003 Brochure Médecine anthroposophique

Les médicaments anthroposophiques sont préparés à partir de substances naturelles issues des règnes minéral, végétal et animal. (Voir plus loin)

A côté des traitements médicamenteux, les arts thérapeutiques - peinture, modelage, musique, chant et art de la parole - font partie intégrante de la médecine anthroposophique. De plus, l'eurythmie thérapeutique a été proposée par Rudolf Steiner comme un nouveau traitement par le mouvement. La gymnastique Bothmer (aussi appelée " Dynamique spatiale ") est également utilisée dans une perspective thérapeutique.

Dans le domaine de la physiothérapie, différentes techniques de massage ont été développées : le massage rythmique selon les docteurs Hauschka et Wegman, et le massage selon le Dr Pressel.

Les soins infirmiers, notamment sous la forme d'applications externes (compresses, cataplasmes et bains avec des plantes et des huiles essentielles) et de techniques spéciales d'effleurages rythmiques bénéficient également de l'apport anthroposophique.

Des entretiens avec les patients et le travail biographique, des exercices de développement personnel et éventuellement la méditation, complètent ce large champ des thérapies de la médecine anthroposophique.