Cancer

Le cancer

5.00 

Le cancer – de la cellule à la conscience

Dr Robert Kempenich

« Lorsque l’organisation du Je ne peut s’exprimer dans sa multiplicité, en pensée, en sentiment et en volonté, elle ne remplit plus sa fonction d’informateur : elle n’active plus le système immunitaire, elle n’exerce plus sa fonction différenciante, individualisatrice…

La formation tumorale n’est pas la cause de la maladie mais sa conséquence. Sa seule destruction, régression ou stabilisation, ne peut être le but final mais l’un des moyens . ….

Il faut pouvoir, sans rejeter pour autant les traitements traditionnels (chirurgie, radiothérapie, modificateurs de la réponse biologique, etc.), établir une stratégie rationnelle qui tienne compte de tous les éléments, de tous les niveaux en cause dans la maladie. Le but est de restaurer un équilibre sain entre les différents niveaux de la nature humaine : corps, âme, esprit. Réinsérer les forces formatrices structurantes dans le corps substantiel physique, redynamiser et guérir l’ankylose de l’âme, remettre le Je sur le chemin de l’individuation et de la liberté : c’est cela, en fait, le but réel. L’idéal est de faire participer le patient, consciemment, activement, avec sa propre énergie, à la guérison. Les thérapeutes et les traitements ne sont là que pour l’y aider. »

Télécharger un extrait (PDF)

En stock

Information complémentaire

Poids 0.1 kg