L'engagement associatif de l'APMA

Les patients qui bénéficient de la médecine anthroposophique et qui veulent soutenir cette médecine efficace, non agressive, respectueuse de l'homme et de son environnement, ont fondé en mars 1982 : l'Association de Patients de la Médecine d'orientation Anthroposophique qui aujourd'hui compte environ 1800 membres. L'Association de patients se donne pour objectif de soutenir le développement social de la médecine anthroposophique, développement qui, malgré une authentique vitalité, est sans cesse fragilisé par les menaces qui pèsent aux niveaux culturel, juridique et économique. Or, élaborée sur des bases scientifiques et en même temps " art de guérir " conduisant le patient vers une redécouverte de lui-même, du sens de sa maladie et de sa biographie, cette médecine répond à un besoin de notre temps. Conscients de sa valeur, les patients se mobilisent pour la défendre.

A travers les demandes qui aboutissent au secrétariat de l'APMA, s'expriment de manière récurrente des préoccupations et des aspirations que l'on peut résumer en trois points :

Les objectifs sociaux-culturels et juridiques de l'APMA:

Aux plans culturel et social

1. Soutenir le développement de la médecine d'orientation anthroposophique dans le contexte défavorable actuel.

2. Contribuer à donner à cette tradition européenne l'assise socio-culturelle nécessaire pour pérenniser son existence.

Au plan juridique :

1. Défendre les droits des patients qui utilisent la médecine anthroposophique en application du droit des citoyens à l'autodétermination.

2. Faire évoluer les législations afin d'obtenir la reconnaissance pleine et entière de la médecine d'orientation anthroposophique, de ses médicaments et de ses thérapies.

Le contexte de l'action

C'est au niveau des instances européennes que se joue une partie de la législation qui concerne les médicaments utilisés en médecine anthroposophique. C'est pour cette raison que l'action de l'APMA se développe tant au niveau national qu'européen. L'APMA est membre fondateur de la Fédération Européenne des Patients pour la Médecine Anthroposophique (EFPAM) qui regroupe à l'heure actuelle les associations de 11 États (10 États membres + la Suisse) et défend les droits de 4 millions d'usagers dans l'Europe des Quinze.

En bref

L'APMA informe et renseigne les patients sur la médecine d'orientation anthroposophique et les droits des patients utilisant cette orientation médicale ; elle leur permet de se rencontrer et d'agir ensemble. Elle déploie également son activité dans plusieurs directions complémentaires, en particulier, elle effectue des démarches aux niveaux national et européen auprès des instances concernées par la santé, etc. Elle s'insère dans un réseau associatif qui porte les mêmes valeurs :

- droit du citoyen à l'autodétermination selon la Charte des Droits fondamentaux de l'Union Européenne

- pluralisme médical

- libre choix thérapeutique

En conclusion, l'APMA veut constituer une force dans la société civile :

qui informe les autorités de l'existence et des besoins du courant médical anthroposophique

qui met en oeuvre les moyens nécessaires pour un dialogue avec les instances concernées

L'engagement de l'APMA :

Oeuvrer pour faire progresser en France et en Europe la reconnaissance de la médecine anthroposophique et le statut juridique de ses médicaments.

Soutenir le développement des arts thérapeutiques anthroposophiques

Démontrer aux autorités que les patients

- responsables de leur santé,

- ayant le souci de la prévention à travers leur mode de vie,

- faisant le choix d'une médecine non agressive, dénuée d'effets secondaires iatrogènes et respectueuse de l'environnement, sont source d'économies pour la société.