Les attentes des patients au XXIe siècle

Plus de respect de la personne et de ses choix

Plus de sécurité dans les traitements

Plus d'information

A travers les demandes qui aboutissent au secrétariat de l'APMA, s'expriment de manière récurrente des préoccupations et des aspirations que l'on peut résumer en trois points :

La qualité de la médecine et des soins

Les patients responsables recherchent une médecine

- qui n'ajoute pas d'effets secondaires iatrogènes invalidants au fardeau de la maladie

- qui intègre la capacité d'autoguérison

- qui propose un traitement individualisé

- qui tienne compte des composants supérieurs de l'être humain : psychisme (sensibilité) et conscience (rapport responsable au monde)

- qui aboutisse à une vraie guérison et non pas seulement à la suppression temporaire des symptômes

- respectant l'environnement par des médicaments non polluants tant au cours de leur fabrication que de leur destruction éventuelle.

La relation du patient au médecin et au personnel soignant

Le patient qui attend d'être respecté en tant qu'individu exprime sa volonté de pas être réduit à une "pathologie", à un "cas", à un " corps en panne" mais considéré comme une personne avec ce que cela implique : être reconnu dans son aptitude à la compréhension et à la responsabilité,

- dans les cas où le choix est possible - d'être informé sur le mode d'action des différents traitements proposés et sur leurs effets et d'être partie prenante dans la décision,

- avoir accès à tous les savoirs susceptibles d'apporter une aide dans la maladie,

- être respecté dans le choix d'une thérapie alternative : trop souvent les patients qui ont de telles options se heurtent au scepticisme ou au mépris de la part des médecins ou du personnel soignant,

- être co-auteur de sa propre guérison.

Éducation à la prévention

Les patients responsables expriment de plus en plus d'intérêt pour la prévention. Ils veulent entretenir leur santé et accorder de manière cohérente et conséquente leur hygiène de vie à cet objectif (alimentation, non consommation de drogues etc.). En tant que citoyens, ils souhaitent que cette préoccupation soit davantage prise en compte et encouragée par les autorités de santé. Dans le sillage d'une attitude de prévention, se sont développées les concepts d'hygiogenèse et de salutogenèse.

Un phénomène contemporain

Au XXe siècle, issu de l'évolution de la conscience et des exigences démocratiques, est apparu un phénomène nouveau : les patients se sont regroupés en associations afin de faire connaître leurs besoins, leurs demandes et faire entendre leurs voix. Par-delà les demandes spécifiques liées à des pathologies particulières, est née la notion de droit des patients qui a fait son entrée dans le monde juridique (Charte, textes de lois français et européens). C'est ainsi que la demande des patients pour les Médecines Complémentaires et Alternatives (CAM) aussi appelées Médecines non Conventionnelles est en croissance constante. Ces médecines répondent mieux aux exigences de nos contemporains. La médecine anthroposophique - art de guérir apportant un élargissement aux méthodes classiques - se situe dans la panoplie des CAM.

Dans le cadre de la Fédération Européenne de Patients de la Médecine Anthroposophique - EFPAM -, l'APMA soutient le combat pour le libre choix thérapeutique et s'associe à d'autres courants thérapeutiques oeuvrant dans ce sens.